#vidéosalade

Le défi : En mars 2020, le gouvernement du Québec exhorte le public à freiner la propagation du coronavirus COVID-19 en se confinant à domicile et en adoptant des mesures de distanciation sociale. Des pans entiers de l'économie se trouvent aussitôt paralysés.

La solution : À la veille d'une première semaine où le Québec entier s'initiera au télétravail, Hughes Chandonnet propose aux membres de son réseau un modèle de lunch d'affaires adapté à la crise sanitaire : #vidéosalade. Du lundi au jeudi midi, il invite les intéressé(e)s à partager avec lui un repas en vidéoconférence sur la plateforme Zoom.

Les résultats : En quelques heures, les huit dates proposées trouvent preneur et une série de "supplémentaires" est annoncée. Dès la première semaine, le nombre de consultations du profil LinkedIn d'Hughes Chandonnet bondit de 356 % et l'achalandage sur deraison.com augmente de 76 %. Plusieurs collègues emboitent le pas en adoptant le concept #vidéosalade. Et les affaires reprennent!

  • Les artisans

    Client : Déraison (réalisation interne)

     

Jour 1 - Gaëtan Sahal (Financière Manuvie)

Jour 2 - Céline Carbonneau (Nougat & Nectarine)

Jour 3 - Roch Courcy (Radio-Canada)

Jour 4 - Cimon Chapdelaine (Clinique MultiSens)

Jour 6 - Isabelle Gagné et Tesla (MissPixels)

Jour 7 - Valentine Bonhomme-Vachon (Valentine BV création de contenu)

Jour 9 - Janie Robillard (Galileo Partners)

Jour 11 - Marie-Ève Bernard (Diagram Ventures)

Jour 12 - Pascal Saint-Denis (PSD gestion d'enjeux stratégiques)

Jour 14 - Chantal Godbout (Ascendis)

Jour 17 - Michelle Laberge (stratège en communication et marketing corporatif)